Nos événements 2014-2015

1. Journée d’études : 4 décembre 2014, communication institutionnelle et communication politique

« Communication institutionnelle à la frontière du politique, Communication politique à la frontière de l’institutionnel » – 4 décembre 2014, Ateliers des FUCAM, Mons

Prochaine conférence du LASCO: le 4 décembre 2014, Mons
« Communication institutionnelle, à la frontière du politique, Communication politique, à la frontière de l’institutionnel »
 Lieu :  Ateliers des FUCAM, Mons
Le LASCO organise sa première conférence nouvelle formule: une première partie de journée avec des présentations de travaux par des chercheurs, une fin de journée avec des expériences de professionnels.Le thème de la conférence est le suivant: « communication institutionnelle à la frontière du politique, communication politique à la frontière de l’institutionnel ».Il réunira des chercheurs de différentes universités, parmi lesquels des membres du LASCO.
Le programme provisoire est le suivant: 
10h30-16h30
  • Caroline Ollivier Yaniv, UPEC, laboratoire CEDITEC
  • Gersende Blanchard, Lille 3, Laboratoire GERIICO
  • Philippe Aldrin, Sciences Po Aix, Laboratoire CHERPA (à confirmer)
  • Sandrine Roginsky, UCL, LASCO

Le titre des présentations suivra.
Si vous souhaitez présenter votre recherche dans le cadre de cette journée, merci de contacter sandrine.roginsky@uclouvain.be

La parole sera ensuite donnée à des professionnels de la communication à la frontière entre politique, institutionnel et médiatique.

17h-20h

  • Arlin Bagdat, Directrice générale Communication externe, Chancellerie du Premier Ministre
  • Olivier Alsteens, Consultant en Communication, Conseiller de l’informateur Charles Michel
  • Alain Gerlache, Journaliste, ancien porte-parole de Guy Verhofstadt
  • Un professionnel (politique et/ou institutionnel) issu des institutions européennes

2. Séminaire le 28 avril avec Erica Guevara, Louvain-la-Neuve

Le 28 avril, nous recevrons Erica Guevara de l’Université de Paris-Est Créteil.

Erica Guevara

Ses thèmes de recherche sont :

  • Comparaison des systèmes médiatiques en Europe et en Amérique Latine 
  • Démocratie participative et médias 
  • Médias locaux, alternatifs et communautaires, médiactivisme 

Sa présentation portera sur :

Faire de la radio sans radio. Enquêter sur le médiactivisme des radios communautaires en Colombie.

 prof. Erica Guevara, Université UPEC, Paris

Au carrefour de la sociologie des médias, de la sociologie de l’action publique et de la sociologie de l’action collective et des mouvements sociaux, nous proposons d’étudier les médias comme objets d’actions publiques et d’actions collectives, à travers le cas d’une forme de média particulière, celle des radios communautaires, et d’un terrain latino-américain, celui de la Colombie. Alors que ce pays traverse une période de violence intense au début des années 1990, des radios communautaires, qui représentent apparemment une nouvelle forme de médias, se diffusent dans tout le territoire et sont légalisées par l’Etat. Associées à de multiples fonctions, elles sont censées être politiquement neutres, donner la voix aux sans voix, pacifier, reconstruire le tissu social déchiré… Comment expliquer la diffusion et l’institutionnalisation d’un média marginal dans un contexte aussi difficile ? A partir d’une démarche généalogique et comparative sur cinq régions colombiennes réalisée grâce à des terrains d’une durée totale d’un an et demi, il est montré que la radio communautaire peut être comprise comme une forme d’action collective dont les origines remontent à la fin des années 1940. Retracer l’histoire de la catégorie met en évidence l’existence de groupes militants aux intérêts multiples qui luttent pour la « cause des médias ». Loin de l’image du média petit, pur et isolé, les radios communautaires se sont développées dans un espace médiactiviste multisectoriel, à l’intersection de plusieurs sphères d’activité. Cette communication portera tout particulièrement sur les enjeux méthodologiques de l’enquête qualitative (entretiens, observation participante) mise en place. 

3. Séminaire « extraordinaire » le 6 mai après-midi avec Julie Emontspool, Louvain-la-Neuve.

Julie Emontspool

Le 6 mai, nous aurons le plaisir d’accueillir Julie Emontspool, professeur invité de communication marketing à l’UCL mais également enseignante au Danemark à l’ University of Southern Denmark. Elle présentera une de ses recherches. Plus d’informations suivront.

4. Semaine de séminaire avec Luc Bonneville , 11-15 mai, et journée d’études sur la communication dans le secteur de la santé, 13 mai

Luc Bonneville

A l’occasion de la venue du prof. Luc Bonneville pour la journée d’étude du Lasco sur la communication dans le domaine de la santé, Luc Bonneville animera une semaine de séminaire ouverte à tous les doctorants et chercheurs de l’UCL. Les doctorants du LASCO sont chaleureusement invités à participer. Les lieux et les horaires seront communiqués ultérieurement.

Pour signaler votre présence à la journée d’études du 13 mai, merci d’écrire à agnes.darripe@icl-lille.fr.

Le programme

 

 

AM

PM

Lundi 11 mai

Réunion de préparation de la semaine

Présentation et discussion de groupe sur les fondements, enjeux et principes fondamentaux de la méthodologie qualitative I.  Présentation et discussion sur différentes techniques de recherche qualitative : les entretiens, l’observation en situation, le focus group.  Objectifs : revisiter différentes techniques de recherche qualitative, les articuler à des objets de recherche en sciences de la communication, revoir les concepts centraux, les épistémologies, etc. pour en discuter collectivement.

Ouvert à tous les doctorants et chercheurs de l’UCL (sur inscription)

 

Mardi 12 mai

Séminaire méthodologique

Présentation et discussion de groupe sur les fondements, enjeux et principes fondamentaux de la méthodologie qualitative II.  Présentation et discussion sur différentes techniques de recherche qualitative : les entretiens, l’observation en situation, le focus group.  La question de l’échantillonnage en amont, et de l’analyse des données en aval.  Objectifs : revisiter différentes techniques de recherche qualitative en se questionnant sur les enjeux de l’échantillonnage (en amont) et de l’analyse des données (en aval).  Exemples de recherche en sciences de la communication qui se font au Canada.  Discussion de groupe.

Ouvert à tous les doctorants et chercheurs de l’UCL (sur inscription)

 

Présentation d’une recherche effectuée dans un centre d’hébergement pour personnes âgées au Québec et qui porte sur les espaces de parole.  Dans le cadre de cette recherche, nous nous sommes intéressés aux routines quotidiennes des soignants en focalisant sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur travail.  Nous souhaitions en apprendre davantage sur la manière dont ils échangent entre eux, dans des contextes de travail qui sont parfois complexes, lourds et par conséquent difficiles.  Nous voulions en outre en savoir davantage sur les stratégies qu’ils développent dans leurs routines, pour échapper aux pressions et contraintes objectives qui pèsent régulièrement sur eux.  Une attention particulière sera portée aux espaces de parole.

 

Mercredi 13 mai

Journée d’étude du LASCO sur la communication dans le secteur de la santé (Cliniques Saint Luc, Bruxelles, auditoire Maisin). Coordination: Agnès d’Arripe (Univ. catholique de Lille).

Puis: Première partie (11h00-16h30): « rôle et la place des objets dans les organisations en santé ».

11h-12h30 : « La coopération et les collectifs de travail à l’épreuve de l’informatisation des pratiques médicales et soignants ».

Anne Mayère, Professeure des Universités, Université Toulouse 3, CERTOP UMR CNRS 5044.

13h30-15h00 : « Des infirmières hyper-connectées et hyper-débordées ?  Contexte, enjeux et témoignages ». 

Luc Bonneville, Professeur agrégé, Département de communication et Directeur des études supérieures, Université d’Ottawa, Canada.

15h00-16h30 : « Mon dossier, mon histoire. Autonomie du patient et accès direct à son dossier médical informatisé via Internet depuis le domicile ». 

Marie Leroy, Docteure en Santé Publique de l’UCL, coordinatrice du projet « Saint-Luc@Home Version Patients »

17h à 19h : Table ronde en présence de professionnels de la communication en santé. « Communication et changement dans les organisations de santé : quelles évolutions ? » La table ronde sera animée par Agnès d’Arripe (Unité HADéPaS- Université Catholique de Lille/ LASCO) et Elise Maas (LASCO). Intervenants pressentis : Marie-Gabrielle Vaissière-Bonnet (DRH adjointe au Groupe Hospitalier Universitaire Paris Ile de France Ouest), Delphine Deneufbourg (Responsable de la communication et des Relations Publiques du Groupe Jolimont), Alexandra Giroux (Internal communications manager à l’Union Nationale des Mutualités Libres), Catherine Marissiaux (Responsable de la communication et des relations presse au CHC (Clinique Saint Joseph) de Liège).

 

Jeudi 14 mai

Congé

 

Vendredi 15 mai

Discussion avec les doctorants sur leurs intérêts de recherche, les auteurs et méthodologies déployés, les problèmes et difficultés éventuels auxquels ils sont confrontés, etc.

  

Pour diffuser la communication de la journée d’étude du 13 mai à vos réseaux, voici le document.

5. Journée d’étude du Lasco sur la communication dans le secteur de la santé

« Rôle et place des objets dans les organisations de santé » – 13 mai 2015, Cliniques universitaires de Saint-Luc, Woluwe

Prochaine conférence du LASCO: le 13 mai 2015, Woluwe
 Lieu :  Cliniques universitaires de Saint-Luc à Woluwe, dans l’auditoire Maisin (bâtiment 51) situé à l’avenue Emmanuel Mounieur 51(rez-de-chaussé).

 L’annonce de la table ronde

Le LASCO organise sa deuxième conférence nouvelle formule: une première partie de journée avec des présentations de travaux par des chercheurs, une fin de journée avec des expériences de professionnels.Le thème de la conférence du soir est le suivant: « Rôle et place des objets dans les organisations de santé ».Il réunira des chercheurs de différentes universités, parmi lesquels des membres du LASCO. Au soir, le thème sera : « communication et changement dans les organisations de santé: quelles évolutions? »

 

Programme :

11h-12h30 : « La coopération et les collectifs de travail à l’épreuve de l’informatisation des pratiques médicales et soignants ». Anne Mayère, Professeure des Universités, Université Toulouse 3, CERTOP UMR CNRS 5044.

L’informatisation des pratiques médicales et soignantes s’est fortement accélérée et étendue au cours de cette dernière décennie en lien avec de nouveaux modes de financement (tarification à l’activité en France), des enjeux renouvelés de traçabilité liés aux obligations médico-légales, et des certifications qualité-risque qui conditionnent désormais l’activité. A cette informatisation sont associés de nouveaux risques en termes de mise en cause des coopérations et de fragilisation des collectifs de travail. Les modèles organisationnels qui sous-tendent les systèmes informatisés postulent qu’il serait possible de remplacer la coopération par ce que Dejours propose d’appeler la compatibilité via les systèmes techniques (Dejours, 2013). A partir d’une étude de cas longitudinale menée de 2004 à 2014 dans un établissement de santé, nous expliciterons certains constituants-clé de ces modèles organisationnels, et la façon dont ils sont équipés, matérialisés dans les applications et interfaces. En donnant à voir la biographie d’une feuille de soins conçue et mise en œuvre par les personnels à l’articulation du système informatisé et d’autres supports et pratiques, nous rendrons compte de la résilience organisationnelle observée, des formes de créativité dont font preuve les personnels, tout en interrogeant la façon elles peuvent contribuer à une invisibilisation des limites des logiques gestionnaires ainsi équipées.

13h30-15h00 : « Des infirmières hyper-connectées et hyper-débordées ?  Contexte, enjeux et témoignages ». Luc Bonneville, Professeur agrégé, Département de communication et Directeur des études supérieures, Université d’Ottawa, Canada.

Au cours des dernières années, les médias n’ont cessé de rapporter les cas de malaise, de fatigue, de stress chronique, etc., chez les infirmières. Ce phénomène n’est pas spécifique au travail infirmier, toutefois un constat est fait : le travail infirmier est associé à un haut degré de pénibilité en particulier dans les lieux « lourds » comme l’hôpital. Il semblerait qu’on en demande de plus en plus aux infirmières, qui sont bien souvent à bout de souffle. Or les TIC, censées au départ les libérer, en sont souvent venues à devenir une source de pression. Bien qu’elles ne soient pas toujours en cause dans l’augmentation des problèmes de surcharge chez les travailleurs de manière générale, elles sont souvent vues, lorsqu’utilisées au quotidien, comme l’une des causes de l’hyper-travail. La question qui se pose alors est la suivante : comment les infirmières font-elles pour survivre dans un environnement où tout va très vite, où tout est urgent, où la réactivité est de mise, etc. ? Quelles stratégies (de décompression, de déconnexion) mettent-elles de l’avant, pour se « sortir la tête de l’eau » ? C’est précisément ce dont nous aimerions parler dans cette conférence.

15h00-16h30 : « Mon dossier, mon histoire. Autonomie du patient et accès direct à son dossier médical informatisé via Internet depuis le domicile ». Marie Leroy, Docteure en Santé Publique de l’UCL, coordinatrice du projet « Saint-Luc@Home Version Patients ». L’informatique prend une place croissante dans notre société – notamment dans le domaine des soins de santé. Au même instant, les patients souhaitent de plus en plus accéder aux informations relatives à leur santé en vue de gérer activement celle-ci. L’accès par les patients à leur dossier médical informatisé via Internet est donc une question tout à fait d’actualité. Cette question fait débat. L’intérêt et l’enthousiasme de nombreux patients à l’idée de pouvoir consulter leur dossier directement, sans l’intermédiaire d’un professionnel de la santé, font face à la réticence et aux réserves émises par de nombreux médecins. Analysé du point de vue technique, éthique et sociétal, cet accès direct au dossier entraîne pour le patient une vision neuve de sa santé – considérée comme un capital personnel – et de sa relation avec les professionnels de la santé. Que signifie « être autonome » lorsque l’on est confronté à la maladie ? L’accès direct au dossier contribue-t-il à accroître l’autonomie du patient? C’est ce que conclut cet ouvrage, tout en précisant que cela n’est possible qu’à certaines conditions et dans certaines limites. Internet – de par son caractère immédiat – a-t-il à son tour une influence ? Le domicile, lieu par excellence de la vie familiale, a-t-il lui aussi un impact sur l’autonomie du patient qui y consulte ses données ?

17h à 19h : table ronde en présence de professionnels de la communication en santé. « Communication et changement dans les organisations de santé : quelles évolutions ? »

La table ronde sera animée par Agnès d’Arripe (Unité HADéPaS- Université Catholique de Lille/ LASCO) et Elise Maas (LASCO). Intervenants pressentis : Marie-Gabrielle Vaissière-Bonnet (DRH adjointe au Groupe Hospitalier Universitaire Paris Ile de France Ouest), Delphine Deneufbourg (Responsable de la communication et des Relations Publiques du Groupe Jolimont), Alexandra Giroux (Internal communications manager à l’Union Nationale des Mutualités Libres), Catherine Marissiaux (Responsable de la communication et des relations presse au CHC (Clinique Saint Joseph) de Liège).

Informations pratiques :

La journée aura lieu à l’auditoire central D : Maisin (Rez-de-chaussée), avenue Emmanuel Mounier, 51 (bâtiment 51), Bruxelles-Woluwé (Métro Alma)http://www.uclouvain.be/68220.html

La participation à la journée est gratuite. Informations et inscription via Agnès d’Arripe : agnes.darripe@icl-lille.fr

6. Assemblée générale 2015

Vous êtes invités à l’assemblée annuelle du LASCO, réservée aux membres, qui aura lieu cette année le mercredi 1er juillet 2015, dans les locaux de l’institut IHECS: 58-60 rue de l’Etuve – 1000 Bruxelles (3e étage, locaux E303, E304 et E316).

L’assemblée nous permettra d’échanger autour des axes et des perspectives du laboratoire, selon un style participatif et interactif.

Programme provisoire de la journée:

9h00 Accueil.

9h30 Début des travaux.

Matinée: Groupes d’échange autour des axes et projets du LASCO (programme détaillé à suivre).

12h30 Repas ensemble dans les locaux de l’IHECS.

14h00: Reprise des travaux.

Après midi: présentation des résultats des groupes d’échange du matin; présentation des bilans et comptes rendus des activités du laboratoire et des membres.

Fin prévue: 17h00.

Nous espérons que l’assemblée sera un moment de rencontre cordiale et de réflexion, pour continuer le chemin du laboratoire.

7. Séminaire interne du Lasco

10 mars 2015 – Mons

  • La matinée (de 9 h 30 à 12 h 30) était consacrée à la discussion autour de l’article de John C. Lammers et Joshua B. Barbour nommé « An Institutional Theory of Organizational Communication « 
  • L’après-midi (de 13 h 30 à 16 h), était consacrée la présentation de la recherche de Sophie Huys sur l’étude de l’empreinte du numérique sur les pratiques de communication dans les ONG.

17 février 2015 – LLN 

  • La matinée (de 9 h 30 à 12 h 30) était consacrée à la discussion autour de l’article « Paradigms ,Metaphors and Puzzle Solving in Organization Theory » par Gareth Morgan
  • L’après-midi (de 13 h 30 à 16 h), était consacré à la présentation de Joanne concernant l’avancée de ses recherches

9 décembre 2015 – Mons

  • La matinée (de 9 h 30 à 12 h 30) était consacrée à la discussion autour de l’article de Jean-Luc Bouillon nommé « Comprendre l’organisation par la communication…
sans réduire l’organisation à la communication.
Enjeux, perspectives et limites d’une théorisation communicationnelle de l’organisation ».
  • L’après-midi (de 13 h 30 à 16 h), était consacrée à une recherche action que François Lambotte et Emmanuel Wathelet ont mené dans un ministère. Nous nous questionnerons sur l’instrumentalisation des approches CCO. ( Communication as Constitutive of thé Organization) Vous trouverez un leasing en bas du mail.

18 novembre 2015 – LLN

  • La matinée (de 9 h 30 à 12 h 30) était consacrée à la discussion autour de l’article de Barbara Czarniawska appelé, « De la polyphonie dans l’analyse des organisations ».
  • L’après-midi (de 13 h 30 à 16 h) était consacré à une recherche de Sandrine Roginsky

14 octobre – Mons

  • La matinée était consacrée à la discussion autour de l’article que vous trouverez en annexe, à savoir celui de Robert I. Sutton et Barry M. Staw « What Theory Is Not ».
  • L’après-midi, Nicolas Vanderbiest a présenté son projet de recherche qui porte sur « les crises de réputation des organisations sur le World Wide Web ».

30 septembre – LLN

  • la matinée était consacrée à une discussion autour de l’article de K. LOCKE et K.  GOLDEN-BIDDLE, “Constructing opportunities for contribution : structuring intertextual coherence and “problematizing” in organizational studies” (v. pièce jointe).
  • L’après-midi (de 13h30 à 16h30) était divisée en deux temps. En premier lieu, Sandrine Roginsky a partagé avec nous des extraits d’entretiens, auxquels une réflexion collective pourra être consacrée. Dans un second temps, Sandrine et Barbara De Cock (linguistique) nous a présenté leurs données, méthodologies et difficultés rencontrées  dans le cadre de leur recherche, et orienteront la réflexion sur le « Big Data ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *